RUGBY ET FOOTBALL 


LE SPORT, MIROIR DES FRACTURES ÉDUCATIONNELLES DES JEUNES GÉNÉRATIONS

Nous avons assisté le week-end du 20 et 21 Novembre dernier à 2 événements sportifs qui ont connu des issues largement commentées : 

> la victoire éclatante du XV de France contre les All Blacks dans une ambiance merveilleuse et respectueuse , on parle de rugby.

> l’arrêt du match de football Lyon-Marseille après 4 minutes de match et consécutivement à des jets de projectiles sur le terrain de la part de quelques spectateurs, dont une bouteille remplie d’eau qui a heurté la tête et blessé l’un des joueurs, on parle de football.

Ces événements ont de quoi nous interpeller : 

Comment peut-on connaître des issues diamétralement opposées à l’occasion de ces 2 rencontres sportives, aux enjeux comparables, disputées devant une large affluence et télévisées ?

Ne seraient-ils pas révélateurs de quelques-unes des défaillances de notre Société, notamment en termes d’Éducation ?

Nous vous invitons à partager ces réflexions.

20 novembre 2021, environ 23h :

Un match sublime de l’équipe de France de rugby dans un stade de France en complète fusion et communion avec les 30 acteurs (les 2 équipes) et dans un respect total des joueurs.

Aucun sifflet, et encore moins de jet d’un quelconque projectile en provenance des tribunes, au moment du traditionnel Haka des All Blacks en début de match :

Durant le match, de multiples encouragements à l’attention de l’Équipe de France, sans aucune manifestation dégradante à l’égard des adversaires qui étaient systématiquement applaudis et félicités lors de leurs nombreuses actions offensives et défensives réussies.

Des acteurs sur le terrain à l’unisson de cette communion en tribunes qui ont appris à pratiquer leur sport favori dans le strict respect des arbitres et de leurs adversaires malgré des contacts particulièrement rudes et physiques. 

21 novembre 2021, environ 21h04 :


Un match de football arrêté après seulement 4 minutes de jeu et la blessure physique et surtout psychologique d’un des joueurs de l’équipe adverse qui, après avoir été copieusement insulté par le public durant l’échauffement des 2 équipes, a été la cible de divers projectiles jetés depuis la tribune dont une bouteille pleine d’eau qui l’a touché à la tête .

Un arbitre immédiatement assailli par les joueurs pour influer sur sa prise de décision. 

Un arbitre qui a finalement décidé d’arrêter le match 2 heures après l’incident ayant subi diverses pressions administratives (Préfet) et de l’équipe adverse pour reprendre le match.

Les différences abyssales de comportements entre les acteurs/spectateurs de rugby et de football, observées chaque semaine lors des compétitions nationales, questionnent la nature même de ces sports et leur environnement sociologique.

Le football, sport populaire par excellence, est largement pratiqué par les enfants des classes populaires au pied d’un immeuble ou dans un stade de quartier. 

Le rugby est lui plutôt prisé par les classes moyennes de la population et disposant d’un niveau d’instruction développé.

Les règles de pratique du rugby peuvent paraître incompréhensibles en première approche au premier pratiquant ou spectateur.

Alors que celles du football sont beaucoup plus accessibles au quidam.

Mais là où les 2 pratiques diffèrent significativement c’est dans le domaine du respect des adversaires et des arbitres, que l’on soit acteur ou spectateur.

Les 2 événements cités en sont malheureusement la preuve accablante.

Le football pourrait intégrer pour sa propre pérennité les valeurs fondamentales développées dès sa création par le rugby.

Encore faudrait-il que le football draine des pratiquants à qui l’on aurait inculquer préalablement ces valeurs dans la vie de tous les jours. 

Il faut y voir une fracture béante dans le domaine de l’éducation et de l’instruction des jeunes générations qui apparaît à plusieurs vitesses et objectifs.

Le sport, tel qu’il est inculqué, pratiqué et supporté (au sens supporter=fan du terme) aujourd’hui, n’en est qu’un révélateur implacable.

Nous avons déjà traité le sujet plus général « Autorité, Respect et Décadence » dans l’un de nos articles parus sur le site de Vox Nostra que nous vous invitions à relire le cas échéant.

Le sujet de ce nouvel article en offre une déclinaison particulière.

Le sport, tel que véhiculé par l’état d’esprit « rugby », pourrait contribuer, en qualité de vecteur stratégique et d’école de vie, à remettre le « train » de notre Société dans la bonne direction :

  • Enseignement et découverte des sports à l’école en s’appuyant, quelle que soit l’activité sportive concernée, sur les valeurs de respect de l’adversaire et de l’arbitre
  • Instruction et habilitation des éducateurs sportifs hors périmètre scolaire à ce cadre et règles de vie collective
  • Rédaction d’une charte générale de RESPECT dans les pratiques sportives amateur et professionnelles sous l’égide du Ministère des Sports
  • Échanges et partage de Retours d’Expérience sur ce thème entre les différents domaines sportifs sous l’animation du même Ministère des Sports
  • Définition d’un barème d’encouragement/incitation pour les pratiques positives et de sanctions en cas de dérapages qui s’appliquerait aussi bien dans le cadre du monde sportif amateur ou professionnel 

En conclusion, et en reprenant un passage de notre article « Autorité, Respect et Décadence » :« …Une profonde remise en cause de nos comportements individuels et collectifs, accompagné par des programmes politiques ambitieux, semble nécessaire en l’initiant de manière vigoureuse et courageuse par l’ensemble de nos gouvernants sous l’impulsion du plus haut sommet de l’État.. »

1 commentaire

  1. Entièrement d’accord avec vous. C’est très bien de se pencher sur cet épineux sujet de société qui ne devrait pas en être un puisque la pratique d’un sport, outre ses effets bénéfiques pour les participants , devrait être synonyme de plaisir y compris pour les spectateurs. Malheureusement la bêtise humaine l’emporte souvent sur tout et il y a donc beaucoup de travail éducatif à fournir pour inculquer certaines valeurs essentielles aussi bien à certains « sportifs » qu’aux spectateurs. Quand on assiste à un match de rugby, quelque en soit le niveau, on peut remarquer que les supporters des deux équipes sont mélangés dans les tribunes et que bien souvent on les retrouve à la fin du match en train de boire un verre ensemble lors de l’immuable troisième mi temps. En revanche si on observe les tribunes d’un match de football, on peut observer que par mesures de sécurité, les organisateurs ont prévu des enclos pour parquer les supporters de chaque équipe qui peuvent à chaque instant se transformer en animaux sauvages. Ces comportements « inappropriés » peuvent même être observés autour d’un terrain de football sur lequel s’opposent des équipes de poussins, benjamins ou minimes : il suffit d’écouter les commentaires de certains parents et même leurs « judicieux conseils ». Il y a donc beaucoup de travail éducatif à faire dans ce domaine dans de nombreux sports mais surtout dans le football qui déchaîne les passions au point de rendre quelques fois les gens stupides et violents. Bon courage.
    Un ancien pratiquant pendant plus de quinze ans de ce « sport de voyous pratiqué par des gentlemen » qu’est le Rugby..

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s