Réforme des retraites, les vraies questions

Vox Nostra vous propose un second volet sur la réforme des retraites, les vraies questions:
Vue en observateur, la menace agitée par les syndicats de blocage du pays pour faire reculer le gouvernement sur la réforme des retraites laisse pour le moins perplexe et ouvre le champ à quelques réflexions. Perplexité d’abord car rappelons que cette réforme figurait dans le programme électoral de M. MACRON élu largement (58,55% des inscrits), il y a moins d’un an, avec le soutien direct ou indirect de ceux, la CGT en tête, qui appellent aujourd’hui à manifester au nom, qui plus est de la démocratie ! 

Retraite équitable pour tous les salariés !

Retraite équitable pour tous les salariés !
Le gouvernement actuel travaille sur une réforme des retraites qui avait été envisagée par leurs prédécesseurs, sans toutefois qu’ elle soit concrétisée, sauf par M. Sarkozy qui avait rajouté deux ans à l’ âge de départ.  

Il s’ agit là d’ un exercice  périlleux qui doit trouver une signification cohérente entre bon sens et politique politicienne. 

Il semblerait que cette réforme déplaise fortement aux représentants syndicaux (2) qui envisagent plusieurs mouvements de grèves.

Lorsque ces mouvements prennent formes cela se déroule en général dans la rue paralysant ainsi le bon déroulement de la vie professionnelle des uns et des autres.

  La crise énergétique, EDF un paquebot ivre

Notre laboratoire d’ idées vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Nous souhaitons vous voir de plus en plus nombreux à prendre la parole sur notre site, comme l’ auteur du premier article de l’ année 2023 que nous publions aujourd’hui.
Il s’ agit d’ un ingénieur qui évolue dans le secteur nucléaire, il dresse un tableau objectif de la situation énergétique en France et propose des solutions.
La crise énergétique, EDF un paquebot ivre. . .
Que nous arrive-t-il ?
Depuis des nombreuses dizaines d’années nous n’avions en France aucun problème d’énergie électrique. Nous consommions autant d’électricité que nous le voulions grâce à notre paquebot amiral EDF et nous exportions facilement vers les autres pays européens. 

MAKE FRANCE GREAT AGAIN :

MAKE FRANCE GREAT AGAIN 
Déclassement et tiers mondisation en cours,
La France vacille sur ses bases.
Nous subissons et/ou sommes les témoins de situations qui nous alertent sur un possible déclassement, voire tiers-mondisation de notre pays.
Pourtant reconnue 5ème, 6ème ou 7ème puissance mondiale suivant les classements, la France connaît diverses pénuries, dégradation de ses services publics, délitement industriel et politique, flux migratoires incontrôlés avec ses conséquences patentes associées,…
Elle a été certes objectivement impactée par la dernière pandémie et la guerre en Ukraine mais cela n’explique pas tout.
En fait, elle subit 30 ou 40 ans de déliquescence structurelle gouvernée par des politiciens sans courage et qui ont progressivement participé à détériorer la grandeur originelle de notre Pays.
Dans ce contexte qui perdure, elle est actuellement placée sous le pilotage d’un Président de la République sans cap, réélu sans programme, d’un gouvernement sans boussole, et en conséquence placé sous les feux des 2 camps extrêmes, incapable d’anticiper les problèmes et contraint de réagir à chaque fois dans l’urgence en posant des « emplâtres sur des jambes de bois ».
Nous vous proposons de partager quelques-unes de ses situations ponctuelles ou plus structurelles qui nécessitent un changement de logiciel complet.

PÉNURIE DE CARBURANTS :

PÉNURIE DE CARBURANTS:
Une gabegie générale à l’image du fonctionnement de notre société
La France connaît depuis 2 semaines une pénurie de carburants consécutive à la grève d’opérateurs de raffineries syndicalisés CGT et hermétiques à toute proposition de sortie de crise.

Une fois de plus, les citoyens français, dont la majorité est trop souvent dormante, sont pris en otage dans le cadre de revendications d’une caste minoritaire et plutôt bien lotie.

Cette situation est un révélateur du dysfonctionnement de notre Société, représentée dans le cas qui nous occupe par 3 acteurs centraux, le monde syndical avec une CGT toujours plus inflexible, une grande entreprise du CAC40, en l’occurrence TOTAL, et enfin par nos gouvernants. 

Il convient ici de faire l’analyse des responsabilités de cette crise trop souvent répétée et d’identifier quelques pistes possibles d’améliorations.

Paupérisation de la classe moyenne 

Paupérisation de la classe moyenne
Le 4 août 1789 fut une journée mémorable mais qui s’en souvient aujourd’hui. Elle a été évincée par celle du 14 juillet, jour de la destruction de la forteresse de la Bastille, resté dans la l’histoire comme le symbole du soulèvement populaire. Cette date résonne en défilés militaires et bals populaires. 
Pourtant rappelons que la Révolution française n’est pas une révolution prolétarienne. Elle a été menée par une partie de la bourgeoisie et de la noblesse que l’on qualifierait de progressistes aujourd’hui.

De la Coopération au Fédéralisme supranational, un risque de fracture

Le traité de Rome signé le 27 mars 1957 (1),entré en vigueur le 1er janvier 1958, institue le marché commun européen et définit les bases de la politique agricole commune mise en œuvre en 1962.
Afin de sauvegarder la paix et la liberté, l’objectif premier de la Communauté Économique Européenne (CEE) est d’établir « une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens ». Dans cette perspective trois cibles : une union douanière, des politiques communes en matière d’agriculture, de transports et de commerce extérieur et la possibilité d’adhésion à la CEE d’autres États européens.

Marseille, avant Emmanuel MACRON . . .

Marseille, avant Emmanuel MACRON, il y avait la chambre régionale territoriale des comptes.
Dans son discours du 4 septembre 2021 à Marseille, Emmanuel MACRON tacle avec sourire les élus locaux : « L’État peut systématiquement arriver avec des milliards. Si l’action publique est toujours divisée, et les chicaya locaux bloquent l’avancée, ces milliards n’arrivent jamais sur le sol.  Je ne viens pas ici faire des promesses, je viens prendre des engagements « . Le Président ne manque pas de dénoncer les dissensions entre les élus locaux pour privilégier l’intérêt général.
Il dresse un constat accablant de la gouvernance et du fonctionnement  de la Ville (finances, patrimoine, gestion du personnel): “un système qui n’avance plus du fait d’un mécanisme qu’il a construit, à coups de petits arrangements, de faiblesses”, allusion à peine voilée à la cogestion avec le syndicat Force Ouvrière.

Fraude sociale, la Cour des comptes confirme            

Dans l’introduction de son livre le Cartel des fraudes, Charles PRATS, magistrat spécialisé dans la lutte contre les fraudes sociale et fiscale, écrit « près de 5 millions de « fantômes » bénéficieraient de prestations sociales françaises ; plus de 3 millions de cartes Vitale actives en surnombre ». Il évalue le montant de la fraude sociale à 50 Md€.
En effet, le RNCPS en 2020 fait état de 73,7 millions d’individus percevant des prestations sociales alors que l’INSEE recense 67 millions d’habitants, soit un différentiel de 6,7 millions !!

Le Plein Emploi, une solution pour sortir de l’impasse !

Le plein emploi, une solution pour sortir de l’ impasse: Le chômage atteint aujourd’hui six millions de personnes en France (la pandémie risque d’ aggraver ce chiffre) si l’ on additionne toutes les catégories de chômeurs et de demandeurs d’ emploi non inscrits à pôle emploi pour diverses raisons ; ce nombre ne cesse de croître depuis trois décennies.