La crise énergétique, EDF un paquebot ivre

Notre laboratoire d’ idées vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Nous souhaitons vous voir de plus en plus nombreux à prendre la parole sur notre site, comme l’ auteur du premier article de l’ année 2023 que nous publions aujourd’hui.
Il s’ agit d’ un ingénieur qui évolue dans le secteur nucléaire, il dresse un tableau objectif de la situation énergétique en France et propose des solutions.
La crise énergétique, EDF un paquebot ivre. . .
Que nous arrive-t-il ?
Depuis des nombreuses dizaines d’années nous n’avions en France aucun problème d’énergie électrique. Nous consommions autant d’électricité que nous le voulions grâce à notre paquebot amiral EDF et nous exportions facilement vers les autres pays européens. 

MAKE FRANCE GREAT AGAIN :

MAKE FRANCE GREAT AGAIN 
Déclassement et tiers mondisation en cours,
La France vacille sur ses bases.
Nous subissons et/ou sommes les témoins de situations qui nous alertent sur un possible déclassement, voire tiers-mondisation de notre pays.
Pourtant reconnue 5ème, 6ème ou 7ème puissance mondiale suivant les classements, la France connaît diverses pénuries, dégradation de ses services publics, délitement industriel et politique, flux migratoires incontrôlés avec ses conséquences patentes associées,…
Elle a été certes objectivement impactée par la dernière pandémie et la guerre en Ukraine mais cela n’explique pas tout.
En fait, elle subit 30 ou 40 ans de déliquescence structurelle gouvernée par des politiciens sans courage et qui ont progressivement participé à détériorer la grandeur originelle de notre Pays.
Dans ce contexte qui perdure, elle est actuellement placée sous le pilotage d’un Président de la République sans cap, réélu sans programme, d’un gouvernement sans boussole, et en conséquence placé sous les feux des 2 camps extrêmes, incapable d’anticiper les problèmes et contraint de réagir à chaque fois dans l’urgence en posant des « emplâtres sur des jambes de bois ».
Nous vous proposons de partager quelques-unes de ses situations ponctuelles ou plus structurelles qui nécessitent un changement de logiciel complet.

PÉNURIE DE CARBURANTS :

PÉNURIE DE CARBURANTS:
Une gabegie générale à l’image du fonctionnement de notre société
La France connaît depuis 2 semaines une pénurie de carburants consécutive à la grève d’opérateurs de raffineries syndicalisés CGT et hermétiques à toute proposition de sortie de crise.

Une fois de plus, les citoyens français, dont la majorité est trop souvent dormante, sont pris en otage dans le cadre de revendications d’une caste minoritaire et plutôt bien lotie.

Cette situation est un révélateur du dysfonctionnement de notre Société, représentée dans le cas qui nous occupe par 3 acteurs centraux, le monde syndical avec une CGT toujours plus inflexible, une grande entreprise du CAC40, en l’occurrence TOTAL, et enfin par nos gouvernants. 

Il convient ici de faire l’analyse des responsabilités de cette crise trop souvent répétée et d’identifier quelques pistes possibles d’améliorations.

Pollution sonore et silence assourdissant des pouvoirs publics

France 2 a récemment consacré une émission sur l’ association « Stop Bruit » domiciliée à Aubagne, en insistant sur les désagréments liés au bruit que subissent les riverains de façon récurrente. 
La Commission Européenne a sommé la France d’aligner sa réglementation sur sa directive de 2003 pour lutter contre le bruit sous peine de sanctions.
Il est donc urgent que les autorités prennent le sujet à bras le corps.
L’Organisation Mondiale de la Santé considère que le bruit n’est pas une simple nuisance mais l’un des risques environnementaux majeurs pour la santé physique et mentale.

Climat, une affaire qui roule

Climat, une affaire qui roule:
Depuis de nombreuses années on nous dit que le réchauffement climatique est en marche et que les activités humaines en sont seules responsables du fait notamment des émissions de CO2. En conséquence de quoi nous devons impérativement tendre vers zéro émission de CO2, modifier drastiquement nos modes de vie et investir massivement dans les énergies renouvelables garantes de la survie de l’humanité.
Le dernier rapport le GIEC , bras armé pour le climat des Nations Unies, est catégorique sur le constat : le réchauffement climatique s’accélère et l’activité humaine en est pleinement responsable.
Compte tenu des implications pour chaque citoyen des orientations préconisées par les Nations unies telle, à titre d’exemple, la fin des voitures à moteur thermique et par voie de conséquence la disparition de secteurs entiers de production donc d’emplois, notre équipe s’est posée quelques questions.

La propreté, tous concernés

Le problème de la propreté relève d’une incurie pyramidale, qui contraint aujourd’hui les grandes villes à relever le défi des incivilités en se tournant vers une politique stratégique et organisationnelle plus drastique.

Éoliennes, fausse bonne idée écologique

Depuis plusieurs années l’écologie devient une préoccupation politique au sens noble du terme. Un des thèmes de réflexion concerne l’énergie : comment continuer à pourvoir aux besoins de l’humanité (circuler, se chauffer, s’éclairer, produire, voyager) sans piller les sous- sols et en diminuant significativement l’émission des gaz à effet de serre ?