MONSIEUR LE PRÉSIDENT 


Nous nous faisons ici l’écho de témoignages formels ou informels recueillis par notre Laboratoire d’idées sur le sujet qui suit.

Nous vous écrivons de FRANCE pour vous signifier l’extrême sentiment de honte et la profonde colère que nous ressentons après l’énorme fiasco de l’organisation de la récente finale de la Ligue des Champions de football au stade de France le 28 mai dernier. 

Vous êtes personnellement intervenu pour proposer que cette finale se tienne à Paris il y a plus de 4 mois après l’impossibilité de son organisation en Russie comme initialement prévu. 

Vous souhaitiez très certainement que le savoir-faire reconnu de la France pour l’organisation de ce type d’événements soit une nouvelle fois démontré dans la perspective notamment de la prochaine Coupe du Monde de rugby en 2023 et surtout des JO d’été 2024 à Paris. 

Le Stade de France devait à cette occasion briller sous les projecteurs du monde entier.

Malheureusement, cette lumière s’est rapidement éteinte laissant place à des images, largement relayées par les réseaux sociaux, de désolation, de chaos et d’impuissance mettant en œuvre une Police dépassée et usant avec une mesure relative des gaz lacrymogènes ou des hordes de racaille locale se jetant à la sortie du stade sur les spectateurs pour les voler et les agresser physiquement voire sexuellement.

La communauté européenne est sous le choc, au premier rang de laquelle les clubs de Liverpool et du Real de Madrid qui ont exprimé leur indignation au regard de ce qu’ont subi leurs supporters et qui ont exigé des réponses et explications de la France, relayés en cela par leurs gouvernements respectifs.

Vous-même avez exprimé votre indignation relativement au désordre, sous toutes ses formes, constaté à cette occasion, et avez exigé du gouvernement de déterminer les responsabilités et les expliquer dans les moindres détails à nos compatriotes, aux Britanniques et Espagnols.

Votre ministre de l’Intérieur s’est alors chargé de cette tâche.

Il est intervenu à plusieurs reprises, sur les médias ou à l’occasion de son passage devant le Sénat, pour indiquer qu’il regrettait ces événements mais que, selon lui et son préfet de Police, tout avait été correctement organisé et dimensionné préférant rejeter la responsabilité des débordements sur un soi-disant trafic de faux billets perpétré par les britanniques et occulter totalement les exactions qui se sont déroulées à la sortie du stade.

Mieux vaut semble-t-il engager un différend diplomatique avec les Anglais qu’avec la population locale de la Seine Saint Denis au risque de nier la réalité des choses puisque pointer la racaille locale revêtirait un caractère nauséabond pour reprendre les termes de Mr Darmanin.

Enfin, et pour rajouter encore plus au chaos total, nous apprenons que les vidéos de télésurveillance du Stade de France, de la RATP et de la SNCF ont été effacées faute d’une réquisition en temps et en heure des pouvoirs judiciaires alors que tout devait être fait pour déterminer les responsabilités selon vos injonctions.

A ce stade, nous ne pouvons qu’osciller entre sentiment d’incompétence ou volonté délibérée de mettre « la poussière sous le tapis » et cacher la réalité des faits.

Ce n’est pas à la hauteur de la FRANCE et cette situation demande de votre part des décisions nettes et énergiques pour enfin faire la complète lumière sur ce fiasco désastreux pour l’image de notre Pays.

Il nous semble que seules les démissions de vos ministres de l’Intérieur et de la Justice seraient de nature à reprendre la main sur ce dossier et enfin répondre à votre volonté de déterminer toutes les responsabilités et les expliquer dans les moindres détails à tous les publics nationaux et européens.

Nous sommes à votre disposition pour échanger sur cette situation et éventuellement apporter notre contribution à l’aboutissement de la lumière sur ces événements qui ont dégradé significativement l’image de la FRANCE.

1 commentaire

  1. Triste réalité : nous sommes dirigés par des incompétents qui seraient peut être tout juste capables de faire régner l’ordre au pays des bisounours mais certainement pas face aux hordes de pirates qui, de plus en plus gagnent du terrain pour se livrer à leur sport préféré : dévaliser les gens honnêtes et les travailleurs…Je suis certain qu’ils attendent avec impatience les touristes qui vont venir assister aux épreuves des jeux olympiques. Mais chut!!! Ne rien dire et surtout ne rien faire….Ce n’est pas « pour la planète » mais pour la paix sociale. Ca rassure paraît-il…..

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s