Pollution sonore et silence assourdissant des pouvoirs publics


L’OMS (1) considère que le bruit n’est pas une simple nuisance mais l’un des risques environnementaux majeurs pour la santé physique et mentale. L’exposition prolongée au bruit peut entraîner différentes pathologies affectant tout l’organisme (troubles auditifs, stress, maladies cardiovasculaires…).

Les transports sont de loin la principale source de gênes sonores. Ainsi le développement du trafic routier dans des zones de plus en plus urbanisées a créé des situations critiques.

Tel est le cas pour les riverains aubagnais résidant dans une zone ceinturée par les autoroutes, principalement la A50 & A501 (Aubagne-Marseille) ainsi que la A52 (Aubagne – Aix en Provence). Lors de leur construction, respectivement en 1962 et 1974, les flux de circulation étaient pour l’époque relativement faibles, ils étaient d’environ 132 000 véhicules /jour en 2012 pour dépasser les 150 000 véhicules/jour actuellement. Notons que depuis sa création le tronçon d’autoroute A50 & A501 n’a pas été réhabilité pour recevoir un trafic aussi important et certaines structures sont dans un état de délabrement avancé.

Face à cette situation, l’association Stop Bruit, présidée par Monsieur Alain LAINE, a été créée en 2014. Elle compte à ce jour plusieurs centaines d’adhérents et sympathisants qui manifestent régulièrement leur mécontentement devant le laxisme avéré des pouvoirs publics.

 (1) Organisation Mondiale de la Santé

France 2 a récemment consacré une émission sur cette association en insistant sur les désagréments liés au bruit que subissent ces riverains de façon récurrente. 

En effet, des mesures acoustiques ont été pratiquées et les valeurs enregistrées sont de + de 75dB le jour et de 65dB la nuit, révélant que les riverains vivent dans une ZONE NOIRE c’est à dire l’échelle la plus haute (référence PPBE plan de prévention du bruit).

Ainsi que cela a été souligné par l’OMS et nombre d’études médicales, cette pollution sonore a des effets dévastateurs sur la santé : tension artérielle élevée, troubles cardio-vasculaire liés au stress, troubles du sommeil, troubles du comportement, baisse de productivité évidente dans le domaine professionnel. 

Il a été constaté aussi les troubles de l’attention pour les enfants dont les établissements scolaires se trouvent à proximité immédiate de grands axes routiers.

N’oublions pas, sorte de cerise sur le gâteau, les retombées de particules fines engendrées par les gaz d’échappement et l’abrasion des pneus sur la chaussée, tout cela affectant les poumons.

La Commission Européenne a sommé la France d’aligner sa réglementation sur sa directive de 2003 pour lutter contre le bruit sous peine de sanctions.

Il est donc urgent que les autorités prennent le sujet à bras le corps.

Nos propositions 

Au nom des riverains Aubagnais se situant à proximité de l’autoroute A50 & A501, le bureau de l’association Stop Bruit et son Président demandent aux autorités compétentes l’édification de murs Anti-bruits et la pose d’un revêtement de chaussée approprié à la situation actuelle :  ces deux actions sont indissociables pour une réduction efficace du bruit.(2) 

Les résidents de ces quartiers impactés revendiquent à juste titre une mise en conformité rapide de ces axes routiers, afin de pouvoir simplement prétendre à une vie paisible et sereine.

Le bureau de l’association STOP-BRUIT (A50&A501)

(2) Mr Gérard GAZAY, Maire d’Aubagne, ainsi que les cinq CIQ de la Commune ont apporté leur soutien aux différentes démarches qui ont été introduites auprès des autorités.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s